•  

    Simon et les Modanais est un groupe de rock français créé en 1987 à Modane (Savoie) et disparu deux ans plus tard en 1989. Le groupe

    composé de Bernard Simon, et plusieurs de ses amis, originaires du village savoyard éponyme fut principalement connu pour s'être classé

    dans les premiers du top 50 durant quelques semaines de l'année 1988 avec Étoile des neiges, avant Ça plane pour moi et Plastic Bertrand,

    et après Boys Boys Boys de Sabrina.

     

    Genèse

    Milieu des années 1980, Bernard Simon dit « Simon », cheminot à Modane, est chanteur dans un petit groupe qui reprend le répertoire du

    rockeur français Johnny Hallyday et répète dans une chapelle désaffectée. Il demande à Louis Testardi dit « Gigi », un de ses collègues de

    la SNCF et ami depuis le collège, de les rejoindre à la batterie. Animant de nombreux bals dans la région de Modane, dans leur style

    « rock-musette », les deux amis se lancent un soir dans une reprise de Étoile des neiges, chanson popularisée par Line Renaud dans les

    années 1950 et adaptée en français par Jacques Plante en 1949 sur une mélodie anglaise plus ancienne. Cette reprise devient rapidement

    populaire et gagne une certaine renommée dans la région, en plaisant à la fois aux Mauriennais et aux touristes parisiens. Si bien qu'une

    autre connaissance des deux amis, Jacques Vise, à la base carrossier au village de Bramans, monte à Paris en tant que technicien de

    scène pour essayer de vendre le concept, aidé dans sa tâche par un autre modanais connu dans le milieu, Jean Soulier dit « Gino Palatino », notamment guitariste de la chanteuse Sheila. En six mois, ils arrivent à se faire prêter un vieux studio qu'ils réhabilitent, pour pouvoir enfin

    enregistrer une maquette. Présentée au label BMG, un succès populaire est rapidement repéré par les producteurs. Initialement, Simon,

    le chanteur, doit évoluer en solo mais la maison de disque dicte les règles et exige notamment l'image d'un groupe « du terroir ». Ainsi, Gigi

    restera à son poste de batteur et Jacques sera aux claviers, on rajoute des bruits de cloche sur la bande-son (toujours dans cet optique d'« authenticité »), et Véronique Vise dite « Véro », sœur de Jacques et bassiste, rejoint le groupe pour assurer la féminité du groupe

    (argument vendeur selon BMG). Simon et les Modanais sont nés, un 45 tours sort.

     

    ''Etoile des neiges'' Simon et les Modanais.

    Technorati

    votre commentaire
  • Un petit retour en arrière

     

     

    Étoile des Neiges 
    (Forever and ever) 
    Paroles françaises de Jacques Plante 
    Paroles anglaises de Malia Rosa,  
    Musique de Franz Winkler 
    Interprètée par Jacques Hélian,  
    Line RenaudPatrice et Mario, 
    André Claveau 

     

    Dans un coin perdu de montagne 
    Un tout petit savoyard 
    Chantait son amour dans le calme soir 
    Près de sa bergère au doux regard

    Étoile des neiges, mon cœur amoureux 
    S'est pris au piège de tes grands yeux 
    Je te donne en gage cette croix d'argent 
    Et t'aimer toute ma vie, je, fais serment.

    Hélas, soupirait la bergère 
    Que répondront nos parents 
    Comment ferons nous, nous n'avons pas d'argent 
    Pour nous marier dès le printemps

    Étoile des neiges sèche tes beaux yeux 
    Le ciel protège les amoureux 
    Je pars en voyage pour qu'à mon retour 
    A tout jamais plus rien n'empêche notre amour.

    Alors il partit pour la ville 
    Et ramoneur il se fit 
    Sur les cheminées dans le vent et la pluie 
    Comme un diable noir de suie

    Étoile des neiges sèche tes beaux yeux 
    Le ciel protège les amoureux 
    Ne perds pas courage, il te reviendra 
    Et tu seras bientôt dans ses bras

    Et quand les beaux jours refleurirent 
    Il s'en revint au hameau 
    Et sa fiancée l'attendait tout là-haut 
    Parmi les clochettes du troupeau

    Étoile des neiges tes garçons d'honneur 
    Vont en cortège portant des fleurs 
    Par un mariage finit mon histoire 
    De la bergère et de son petit savoyard. 

     

    Technorati

    votre commentaire
  •  

    Michael Holbrook « Mika » Penniman, Jr., dit Mika, né le 18 août 1983 à Beyrouth (Liban), est un chanteurauteur-compositeur de pop 

    britannico-libanais, qui a habité Paris, puis Londres. Il a un contrat avec les maisons de disques Casablanca Records et Universal Music.

    Anglophone, il parle également italien et français.

     

    Son premier album Life in Cartoon Motion est certifié disque de diamant en France avec plus de 1 200 000 exemplaires écoulés et est, dans

    l'hexagone, l'album le plus vendu en 2007. Dans le monde, il s'en est vendu plus de 19 millions1. Son second album, The Boy Who Knew

    Too Much, s'est vendu à près de 400 000 exemplaires en France. C'est cet album qui lui a permis de recevoir le triple disque de platine lors

    de son concert à Bercy. En juillet 2011, il sort le single Elle me dit, chanté en français, une première pour lui.

     

    En septembre 2012, il fait son retour avec un troisième album intitulé The Origin of Love, album dont il a chanté certaines chansons lors de

    ses tournées de festivals en 2011 et 2012. Début octobre 2012, l'album est certifié Disque de Platine en France (au moins 100 000

    exemplaires vendus).

     

    Mika - Relax (Take It Easy) (Paris, 21/05/2013)

    Technorati

    votre commentaire
  •  

    Ernesto Guevara1 (né le 14 juin 1928 à Rosario de Santa FeArgentine – mort le 9 octobre 1967 à La HigueraBolivie), plus connu

    sous le nom de Che Guevara ou le Che (prononcé communément /(t)ʃe.ɡe.va.ra/ en français et /t͡ʃe.ɡeˈβa.ɾa/ en 

    espagnol), est un révolutionnaire marxiste et internationaliste ainsi qu'un homme politique d'Amérique latine. Il a notamment

    été un dirigeant de la révolution cubaine, qu'il a théorisée et tenté d'exporter vers d'autres pays.

     

    Alors qu'il est jeune étudiant en médecine, Guevara voyage à travers l'Amérique latine, ce qui le met en contact direct avec

    la pauvreté dans laquelle vit une grande partie de la population. Son expérience et ses observations l'amènent à la conclusion

    que les inégalités socioéconomiques ne peuvent être abolies que par la révolution. Il décide alors d'intensifier son étude du

    marxisme et de voyager au Guatemala afin d'apprendre des réformes entreprises par le président Jacobo Arbenz Guzmán,

    renversé quelques mois plus tard par un coup d'État appuyé par la CIA. Peu après, Guevara rejoint le mouvement du 26 juillet,

    un groupe révolutionnaire dirigé par Fidel Castro. Après plus de deux ans de guérilla durant laquelle Guevara devient commandant,

    ce groupe prend le pouvoir à Cuba en renversant le dictateur Fulgencio Batista en 1959.

     

    Dans les mois qui suivent, Guevara est désigné procureur d'un tribunal révolutionnaire qui exécute plus d'une centaine de

    policiers et militaires du régime précédent jugés coupables de crimes de guerre, puis il crée des camps de « travail et de

    rééducation ». Il occupe ensuite plusieurs postes importants dans le gouvernement cubain qui écarte les démocrates,

    réussissant à influencer le passage de Cuba à une économie du même type que celle de l'URSS, et à un rapprochement

    politique avec le Bloc de l'Est, mais échouant dans l'industrialisation du pays en tant que ministre. Guevara écrit pendant

    ce temps plusieurs ouvrages théoriques sur la révolution et la guérilla.

     

    En 1965, après avoir dénoncé l'exploitation du tiers monde par les deux blocs de la guerre froide, il disparaît de la vie politique

    et quitte Cuba avec l'intention d'étendre la révolution. Il se rend d'abord au Congo-Léopoldville, sans succès, puis en Bolivie 

    où il est capturé et exécuté sommairement par l'armée bolivienne entraînée et guidée par la CIA.

     

    Après sa mort, Che Guevara devient une icône pour des mouvements révolutionnaires du monde entier, mais demeure toujours

    l'objet de controverses entre historiens, notamment à cause de témoignages sur de possibles exécutions d'innocents. Un portrait

    de Che Guevara réalisé par Alberto Korda est considéré comme l'une des photographies les plus célèbres au monde.

    Nathalie Cardone Comandante Che Guevara Hasta Siempre

    Technorati

    votre commentaire
  • Technorati

    votre commentaire