•  

    Jena Lee

    Auteur

    Jena Lee, de son vrai nom Sylvia Garcia, née au Chili le 29 juin 1987, est une auteur-compositrice-interprète de pop française. Wikipédia

    Naissance : 29 juin 1987 (26 ans), Chili

    Albums : Vous remercier, Ma référence

    Labels : Mercury Records, Universal Music Group

    Jena Lee - J'aimerais tellement (clip officiel)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    1.

    Ce n'est qu'une larme, juste un reste du passé dont je m'éloigne, mais qui ne cesse de me hanter

    Ce n'est qu'une lame, qui entaille mes pensées je retrouve mon âme, ton regard me donne envie d'avancer

     

    Hey ho

    Laisse moi l'oublier

    Laisse l'effacer

    Pour mieux tout te donner

     

    REFRAIN :

    J'aimerais tellement te dire ce que veut mon coeur

    Mais je n'ai plus les mots non

    J'aimerais tellement te dire que je n'ai plus peur

    Mais ces mots sonnent faux non

    Je dois tout recommencer un nouvelle fois

    Pardonne moi si je fait un faux pas

    Tu sais j'aimerais tellement te dire ce que veux mon coeur

    Mais je n'ai plus les mots non

     

    2.

    J'ai peur de cette flamme qui avant toi m'a brûlé

    Tes yeux me désarment je n'ose plus les affronter

    Mes rêves se fanent, seul le temps pourras m'aider

    Mais quand tu t'éloignes, j'ai finalement envie de te voir rester

     

    Hey ho

    Tu sais me parler

    Tu sais m'écouter

    Baby please let me

    Laisse moi juste me retrouver

     

    REFRAIN :

    J'aimerais tellement te dire ce que veut mon coeur

    Mais je n'ai plus les mots non

    J'aimerais tellement te dire que je n'ai plus peur

    Mais ces mots sonnent faux non

    Je dois tout recommencer un nouvelle fois

    Pardonne moi si je fait un faux pas

    Tu sais j'aimerais tellement te dire ce que veux mon coeur

    Mais je n'ai plus les mots non

     

    3.

    J'aimerais tellement donner autant que toi

    Je trouverais le mots que tu attends pour toi

    Je te demande, je te demande juste du temps

     

    REFRAIN :

    J'aimerais tellement te dire ce que veut mon coeur

    Mais je n'ai plus les mots non

    J'aimerais tellement te dire que je n'ai plus peur

    Mais ces mots sonnent faux non

    Je dois tout recommencer un nouvelle fois

    Pardonne moi si je fait un faux pas

    Tu sais j'aimerais tellement te dire ce que veux mon coeur

    Et je trouverais les mots non

     

    J'aimerais tellement te dire ce que veut mon coeur

    Mais je n'ai plus les mots non

    J'aimerais tellement te dire que je n'ai plus peur

    Mais ces mots sonnent faux non

    Je dois tout recommencer un nouvelle fois

    Pardonne moi si je fait un faux pas

    Tu sais j'aimerais tellement te dire ce que veux mon coeur

    Mais je n'ai plus les mots non

     

     

    (Merci à Océane pour cette parole)

     

    Technorati

    votre commentaire
  • Zazie

    Chanteuse

    Zazie, de son vrai nom Isabelle Marie Anne de Truchis de Varennes, est une auteur-compositrice-interprète française née le 18 avril 1964 à Boulogne-Billancourt. Wikipédia

    Naissance : 18 avril 1964 (50 ans), Boulogne-Billancourt

    Filmographie : Taratata, Tout le monde en parle

    Groupe musical : Les Enfoirés (Depuis 1997)

    Zazie - Je Suis Un Homme

     

     

     

     

     

     

     

    Je suis un homme de cro-magnon

    Je suis un singe ou un poisson

    Sur la terre, en toute saison

    Moi je tourne en rond, je tourne en rond

     

    Je suis un seul puis des millions

    Je suis un homme au coeur de lion

    A la guerre, en toute saison

    Moi je tourne en rond, je tourne en rond

     

    Je suis un homme plein d'ambitions

    Belle voiture et belle maison

    Dans la chambre, dans le salon

    Moi je tourne en rond, je tourne en rond

     

    Je fais l'amour et la révolution

    Je fais le tour de la question

    J'avance, avance à reculons

    Oui je tourne en rond, je tourne en rond

     

    Tu vois, j'suis pas un homme

    Je suis le roi de l'illusion

    Au fond qu'on me pardonne

    Je suis le roi, le roi des cons

     

    J'ai fait le monde à ma façon

    Coulé dans l'or et le béton

    Corps en cage et coeur en prison

    Moi je tourne en rond, je tourne en rond

     

    Assis devant ma télévision

    Je suis de l'homme la négation

    Pur produit de consommation

    Mais mon compte est bon, mon compte est bon

     

    Tu vois, j'suis pas un homme

    Je suis le roi de l'illusion

    Au fond qu'on me pardonne

    Je suis le roi, le roi des cons

     

    C'est moi le maître du feu, le maître du jeu

    Le maître du monde, et vois ce que j'en ai fait

    Une terre glacée, une terre brûlée

    La terre des hommes que les hommes abandonnent!

     

    Je suis un homme au pied du mur

    Comme une erreur de la nature

    Sur la terre, sans d'autres raisons

    Moi je tourne en rond, je tourne en rond

     

    Je suis un homme et je mesure

    Toute l'horreur de ma nature

    Pour ma peine, ma punition

    Moi je tourne en rond, je trourne en rond

     

    Technorati

    votre commentaire
  •  

    Renan Luce

    Compositeur

    Renan Luce est un auteur-compositeur-interprète français né à Paris le 5 mars 1980. Originaire de Morlaix, il rencontre le succès en France avec son premier album Repenti en 2007 et sa chanson La Lettre. Wikipédia

    Naissance : 5 mars 1980 (34 ans), Paris

    Épouse : Lolita Séchan (m. 2009)

    Albums : Le Clan des miros, Repenti, D'une tonne à un tout petit poids

    Enfant : Heloise Luce

    Groupe musical : Les Enfoirés (Depuis 2009)

    RENAN LUCE - La lettre

     

     

     

     

     

     

     

    J'ai reçu une lettre
    Il y a un mois peut-être
    Arrivée par erreur
    Maladresse de facteur
    Aspergée de parfum
    Rouge à lèvres carmin
    J'aurais dû cette lettre
    Ne pas l'ouvrir peut-être

    Mais moi je suis un homme
    Qui aime bien ce genre de jeu
    ...veux bien qu'elle me nomme
    Alphonse ou Fred c'est comme elle veut
    - Payapapa papayapa
    C'est comme elle veut
    - Payapapa papayapa

    Des jolies marguerites
    Sur le haut de ses "i"
    Des courbes manuscrites
    Comme dans les abbayes
    Quelques fautes d'orthographe
    Une légère dyslexie
    Et en guise de paraphe
    "Ta petite blonde sexy"

    Et moi je suis un homme
    Qui aime bien ce genre de jeu
    ...n'aime pas les nonnes
    Et j'en suis tombé amoureux
    - Payapapa papayapa
    Amoureux
    - Payapapa papayapa

    Elle écrit que dimanche
    Elle s'ra sur la falaise
    Où je l'ai prise par les hanches
    Et que dans l'hypothèse
    Où j'n'aurais pas le tact
    D'assumer mes ébats
    Elle choisira l'impact
    30 mètres plus bas

    Et moi je suis un homme
    Qui aime bien ce genre d'enjeu
    ...n'veux pas qu'elle s'assomme
    Car j'en suis tombé amoureux
    - Payapapa papayapa
    Amoureux
    - Payapapa papayapa

    Grâce au cachet d'la poste
    D'une ville sur la Manche
    J'étais à l'avant-poste
    Au matin du dimanche
    L'endroit était désert
    Il faudra êt'patient
    Des blondes suicidaires
    Il n'y en a pas cent

    Et moi je suis un homme
    Qui aime bien ce genre d'enjeu
    ...veux battre Newton
    Car j'en suis tombé amoureux
    - Payapapa papayapa
    Amoureux
    - Payapapa papayapa

    Elle surplombait la Manche
    Quand je l'ai reconnue
    J'ai saisi par la manche
    Ma petite ingénue
    Qui ne l'était pas tant
    Au regard du profil
    Qu'un petit habitant
    Lui f'sait sous le nombril

    Et moi je suis un homme
    Qui aime bien ce genre d'enjeu
    ...veux bien qu'il me nomme
    - Papa - s'il le veut
    - Payapapa papayapa
    S'il le veut !
    - Payapapa papayapa

    Et moi je suis un homme
    Qui aime bien ce genre d'enjeu
    ...veux bien qu'il me nomme
    Papa... s'il le veut
    - Payapapa papayapa
    S'il le veut !
    - Payapapa papayapa

    Payapapayapapa
    Payapapapapa payapapayapapa
    Payapapa papayapa
    - Payapapa papayapa
    Payapapa papayapa
    - Payapapa papayapa

    Paroles et Musique: Renan Luce   2006  "Repenti." © Barclay
    Technorati

    votre commentaire
  •  

    Louise Attaque

    Groupe de musique

    Louise Attaque est un groupe de rock français formé en 1994, dont le premier album Louise Attaque est sorti en avril 1997 et s'est vendu à 2,8 millions d'exemplaires. Wikipédia

    Début d'activité : 1994

    Origine : Paris

    Membres : Gaëtan Roussel, Arnaud Samuel, Robin Feix, Alexandre Margraff

    Louise Attaque - J't'emmène au vent

     

     

     

     

     

     

    (Louise Attaque)

    Allez viens j't'emmène au vent, je t'emmène au-dessus des gens, 
    et je voudrais que tu te rappelles, notre amour est éternel et pas artificiel 

    Je voudrais que tu te ramènes devant, que tu sois là de temps en temps 
    et je voudrais que tu te rappelles, notre amour est éternel et pas artificiel 

    Je voudrais que tu m'appelles plus souvent, que tu prennes parfois les devants 
    et je voudrais que tu te rappelles notre amour est éternel et pas artificiel 

    Je voudrais que tu sois celle que j'entends, allez viens je t'emmènes au-dessus des gens 
    et je voudrais que tu te rappelles notre amourette éternelle artificielle

     

    Technorati

    votre commentaire
  • Manau

    Groupe de musique

    Manau est un groupe de rap d’inspiration celtique formé en 1998 autour de Martial Tricoche et Cédric Soubiron. Wikipédia

    Début d'activité : 1998

    Origine : France

    Membres : Martial Tricoche, Cédric Soubiron, Air-V, Laurent Meliz

    Albums : Panique celtique, Fest Noz de Paname, Seul et en silence : Acoustique 2007, Best Of, On peut tous rêver, Fantasy

     

    Manau - La Tribu De Dana HD

     

     

     

     

     

     

     

    Le vent souffle sur les plaines de la Bretagne armoricaine.

    Je jette un dernier regard sur ma femme, mon fils et mon domaine.

    Akim, le fils du forgeron, est venu me chercher;

    Les druides ont décidé de mener le combat dans la vallée.

    Là où tous nos ancêtres, de géants guerriers celtes,

    Après de grandes batailles se sont imposés en maîtres.

    C'est l'heure maintenant de défendre notre terre

    contre une armée de Simériens prête à croiser le fer.

    Toute la tribu s'est réunie autour des grands menhirs

    pour invoquer les dieux afin qu'ils puissent nous bénir.

    Après cette prière avec mes frères, sans faire état de zèle,

    les chefs nous ont donné à tous des gorgées d'hydromel,

    Pour le courage, pour pas qu'il y ait de faille,

    Pour rester grands et fiers quand nous serons dans la bataille.

    Car c'est la première fois pour moi que je pars au combat

    Et j'espère être digne de la tribu de Dana.

     

    (Refrain)

    Dans la vallée (oh oh) de Dana (la li la la).

    Dans la vallée (oh oh), j'ai pu entendre les échos.

    Dans la vallée (oh oh) de Dana (la li la la).

    Dans la vallée (oh oh), des chants de guerre près des tombeaux.

     

    Après quelques incantations de druides et de magie,

    Toute la tribu, le glaive en main, courait vers l'ennemi.

    La lutte était terrible et je ne voyais que des ombres,

    Tranchant l'ennemi qui revenait toujours en surnombre.

    Mes frères tombaient l'un après l'autre devant mon regard,

    Sous le poids des armes que possédaient tous ces barbares,

    Des lances, des haches et des épées dans le jardin d'Eden

    qui écoulait du sang sur l'herbe verte de la plaine.

    Comme ces jours de peine, où l'homme se traîne

    À la limite du règne du mal et de la haine.

    Fallait-il continuer ce combat déjà perdu ?

    Mais telle était la fierté de toute la tribu.

    La lutte a continué comme ça jusqu'au soleil couchant,

    De férocité extrême en plus d'acharnement;

    Fallait défendre la terre de nos ancêtres enterrés là,

    Et pour toutes les lois de la tribu de Dana.

     

    (au Refrain)

     

    Au bout de la vallée on entendait le son d'une corne,

    D'un chef ennemi qui rappelait toute sa horde.

    Avait-il compris qu'on lutterait même en enfer

    Et qu'à la tribu de Dana appartenaient ces terres ?

    Les guerriers repartaient, je ne comprenais pas

    Tout le chemin qu'ils avaient fait pour en arriver là,

    Quand mon regard se posa tout autour de moi,

    J'étais le seul debout de la tribu ; voilà pourquoi

    Mes doigts se sont écartés tout en lâchant mes armes,

    Et le long de mes joues se sont mises à couler des larmes.

    Je n'ai jamais compris pourquoi les dieux m'ont épargné

    De ce jour noir de notre histoire que j'ai contée.

    Le vent souffle toujours sur la Bretagne armoricaine

    Et j'ai rejoint ma femme, mon fils et mon domaine.

    J'ai tout reconstruit de mes mains pour en arriver là,

    Je suis devenu roi de la tribu de Dana.

     

    (au Refrain)

     

    Paroles: Martial Tricoche. Musique: RV Lardic, Cédric Soubiron   1998  "Panique Celtique" © UNIVERSAL MUSIC S.A., BMG Publishing

    Technorati

    votre commentaire