• Jay Z

    Jay-Z, de son vrai nom Shawn Corey Carter, né le 4 décembre 1969 à New York, dans le quartier de Brooklyn, est un rappeur et homme d'affaires américain. Classé au 9e rang des artistes ayant eu le plus de succès durant les années 2000, il figure dans le World Guinness Record pour avoir eu le plus d'albums classés numéro 1 au Billboard 200 aux États-Unis (13 albums à ce jour)1. Jay Z, un des fondateurs du label Roc-A-Fella Records a également créé Roc Nation en 2008.

     

    En 2014, sa fortune est estimée à 520 millions de dollars d'après le magazine Forbes.

     

    Né d'un père ayant quitté le foyer, il est élevé par sa mère Gloria Carter dans une cité HLM à Brooklyn (New York), où il rencontre les jeunes Christopher Wallace et Trevor Smith.

     

    Reasonable Doubt à Vol. 3... Life And Times Of S. Carter

     

    En 1996, il fonde le label indépendant Roc-A-Fella Records avec Damon « Dame » Dash et Kareem « Biggs » Burke. Après avoir trouvé un accord pour la distribution avec Priority Records, Jay Z sort son premier album studio, Reasonable Doubt, en juin 1996. L'album est un succès critique et se classe 23e au Billboard 200, le magazine Rolling Stone le classe 248e dans sa liste des 500 plus grands albums de tous les temps, établie en novembre 2003.

     

    En 1997, le deuxième album de Jay Z, In My Lifetime, Vol. 1, assoit sa notoriété, il se classe 3e au Billboard, et reçoit un disque de platine. Malgré le succès, l'image de Jay Z est ternie, les fans de hip-hop voient dans ce disque un rap commercial au son trop pop[réf. nécessaire].

     

    L'année suivante sort l'album Vol. 2: Hard Knock Life, son succès est mondial et se vend à plus de 8 millions d'exemplaires. Cet album contient de nombreux tubes tels que Can I Get a Fuck You (avec Ja Rule & Amil), Hard Knock Life (dont le sample est emprunté à la comédie musicale Annie), Nigga What, Nigga Who, It's Alright ou encore Money Ain't a Thang.

     

    En 1999, Jay Z clôt sa « trilogie des volumes » avec Vol. 3... Life And Times Of S. Carter, qui se classe 1er dans les charts. Toujours en 1999, il participe au Hard Knock Life Tour co-organisé par Def Jam et Roc-A-Fella Records. Il y partage la vedette avec DMX, Ja Rule, Method Man et Redman. Sont également présents Beanie Sigel, Memphis Bleek, Amil ou DJ Clue. La tournée de 54 dates est reprise en partie dans le film documentaire On / Off, sorti en DVD en 2000.

    Technorati

    votre commentaire
  •  

    Technorati

    votre commentaire
  •  

    Technorati

    votre commentaire
  •  

    Technorati

    votre commentaire
  •  

    Technorati

    votre commentaire