• colette renard - Irma la douce

    Colette Renard

    Chanteuse

    Colette Renard, née Colette Raget le 1ᵉʳ novembre 1924 à Ermont et décédée le 6 octobre 2010 à Saint-Rémy-lès-Chevreuse est une chanteuse et comédienne française. Wikipédia

    Naissance : 1 novembre 1924, Ermont

    Décès : 6 octobre 2010, Saint-Rémy-lès-Chevreuse

    Albums : Chanson paillardes et croustillantes, Chansons gaillardes, Les Grands Succes

    colette renard - Irma la douce

     

     

     

     

     

     

     

     

    Mon rêve chaque soir enjambe les horizons

    Tout là-bas, y a la Butte, la Butte et ses maisons

    Le Rochechouart, Pigalle, les bars et les tabacs

    Y a l'ciné, y a la vie et la nuit sur tout ça...

     

    Et puis il y a l'Caulaincourt

    Où rodent les filles d'amour

    Et parmi ces filles là

    Y a mon Irma, Ma môme...

    Elle est loin mais je crois

    Qu'elle pense toujours à moi

    Et qu'elle trouve le temps long

    Au bout du Pont, Ma môme.

     

    J'ai beau m'la raconter, j'y crois pas j'y crois plus

    J'ai l'cafard et c'est tout et y a pas d'lan tur lu

    Y a pas d'chansons qui tiennent, j'ai beau m'la raconter

    L'espoir moins qu'y en a, plus qu'c'est lourd à porter,

     

    Je revois l'Caulaincourt

    Où rodent les filles d'amour

    Et parmi ces filles là

    Y a mon Irma, Ma môme...

    On dirait qu'elle m'entend

    Mon Irma qui m'attend

    Et qu'son coeur me répond

    Du bout du Pont, Ma môme.

     

    Tout d'même à supposer, tout d'un coup si j'revenais

    Ce serait comme qui dirait, ce serait quatorze juillet

    Quelle fête, quelle nuit, quel boum, quel ciel et quelle java

    J'en ai les g'noux qui tremblent comme si qu'il était là

     

    Tout Montmartre avec moi

    Ferait flamber sa joie

    En vert en rouge en bleu

    Comme un grand feu

    D'Bengale

    On danserait dans les rues

    Et j'croirai c'que j'crois plus

    Que le Bon Dieu pour sûr

    Règne enfin sur Pigalle.

     

    Paroles: Alexandre Breffort. Musique: Marguerite Monnot   1956 © Editions Micro note: de l'opérette "Irma la douce"

    « Claude Nougaro - Concert Hombre et LumièreAlbum collectif métissé. »
    Technorati

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :