• Indochine - Trois nuits par semaine

    C'est dans la nuit de Rebecca

    que la légende parti-ra

    et aujourd'hui pour une troisième fois

    elle décidait de sa première fois

    c'est avec lui qu'elle le voulait

    qu'elle désirait à ce qu'il l'aimait

    et puis avec cet homme qui rit

    celui pour qui elle a choisi

    dans la chambre au pied du fleuve

    la ville endormie les laisse seuls

    par la chaleur et sans un bruit

    ils rattraperont la nuit "la nuit" 

     

    3 nuits par semaine

    c'est sa peau contre ma peau

    et je suis avec elle

    3 nuits par semaine Bon Dieu, qu'elle est belle

    3 nuits par semaine

    c'est son corps contre mon corps

    c'est nos corps qui s'enchaînent

    3 nuits par semaine Bon Dieu, qu'elle est belle

     

    A bout de souffle comme une sirène

    elle voit son corps qui se réveille

    elle arrachait tous les vêtements

    par quelques gestes élégants

    il posa les mains sur elle a rougi

    il a tout voulu et on l'a puni

    elle caressa en douceur

    comme pour oublier sa douleur

    et il l'a prise dans ses bras

    car elle avait un peu froid

    à cet instant et à chaque fois

    elle voudra le revoir au moins 3 nuits "3 nuits"

     

    Il posa ses mains sur elle a rougi

    elle a tout voulu et on l'a punie

    A cet instant et à chaque fois

    elle voudra le revoir au moins 3 nuits

    à cet instant et à chaque fois

    ils se donnèrent rendez-vous 3 nuits "3 nuits"

     

    « Jean Ferrat - Le chant des partisansPartenaire particulier - Partenaire particulier »
    Technorati

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :